Site officiel de l'US Moursoise - Un site utilisant WordPress

Historique

Si l’USM m’était contée…

L’Union Sportive Moursoise est née le 15 avril 1967 sous la présidence de Louis Jay accompagné de Mme Potignat, Jacques Hausser, Jean-Marie Guichard et Jean Offner, rejoints par Victor Renneteau et Stéphane Rizman.

Lors de la saison 68-69, le club fait l’acquisition d’un wagon de Chemin de Fer en guise de vestiaire pour les cinq équipes de l’époque.

Le club remporte lors de la saison 1969/1970 son premier titre par l’intermédiaire des pupilles.

L'équipe pupilles championne en 1969/1970

L’équipe pupilles championne en 1969/1970

Quelques années plus tard, lors de la saison 75-76, Louis Jay laisse sa place de président à Edmond Thomasset, entouré de Fernand Othomène, Jean Louis Paire, Raymond Figuet et Henri Coing.
Le maire de la commune de Mours, M. Emery fait alors voter par le conseil municipal les crédits nécessaires à l’aménagement du terrain : achat d’une parcelle dont les travaux commencent en juillet 1976, et l’achat de poteaux d’éclairage. Pour l’anecdote, les rencontres de la saison 76-77 se sont déroulées sur le champ de luzerne de M. Jay !
L’installation de l’éclairage du stade est terminé lors de la saison 77-78.

L’année suivante, la municipalité annonce que les crédits concernant la construction des vestiaires ont été débloqués, et que les travaux pourront débuter dès la fin de l’année 1980. Le bâtiment a été commencé par les élèves du lycée technique de Romans et terminé par la municipalité moursoise.

En 1981, l’équipe fanion accède à la deuxième division.

L'équipe sénior de 1981, qui accède en 2ème division

L’équipe sénior de 1981, qui accède en 2ème division

La saison 82-83 voit l’arrivée d’un nouveau président en la personne d’André Tortel, accompagné de Maurice Besset.
C’est d’ailleurs le président, avec l’aide des joueurs et dirigeants qui aménagera la buvette.

Bernard Boyer succédera à André Tortel en 1986, conservant avec lui l’ensemble des dirigeants de l’équipe précédente.

Le 13 juin 1987, l’USM fête ses vingt ans !

L’agrandissement du vestiaire avec notamment la création d’un local pour le matériel, est réalisé lors de la saison 89-90 par l’équipe municipale de G. Roibet.
L’USM compte cette année là 11 équipes pour environ 150 licenciés dont 17 dirigeants et 14 éducateurs.

M. Boyer laisse sa place à la tête du club à Dominique Mombard en 1990, qui, pendant six années, s’efforcera de structurer le club et de permettre son développement : le nombre de licenciés franchit la barre des 250 licenciés, pour 18 équipes et 45 éducateurs et dirigeants.

La saison 1996-1997 est l’une des plus fastes pour l’USM. Elle voit notamment une passation de pouvoir entre Dominique Mombard et Philippe Coing à la présidence, la mise en service du nouveau terrain honneur, mais surtout l’équipe fanion vit une fabuleuse épopée en coupe de France : seul Vallières (73) parvient à battre les moursois au bout du sixième tour, devant plus de 2 000 spectateurs et les caméras de France 3. Au tour précédent, l’USM avait réalisé l’exploit de battre Montélier, qui évoluait cinq divisons au dessus des moursois.

L'épopée en Coupe de France, saison 96/97

L’épopée en Coupe de France, saison 96/97

L’US Mours compte depuis 2001-2002, plus de 350 licenciés, pour 23 équipes et 55 éducateurs et dirigeants. Cette année là, Pascal Deloche succède à Philippe Coing qui ne peut que se réjouir du début des travaux pour les nouveaux vestiaires. Les titres s’accumulent pour l’USM puisque la coupe Drôme Ardèche a été remportée par toutes les équipes de jeunes en quelques années : les 15 ans excellence brandissent pour la première fois la coupe « Christian Vivier » en 2002-2003 en s’imposant aux tirs au but face à Bourg-lès-Valence. La saison suivante, les 13 ans promotion d’excellence, après avoir échoué en finale l’année précédente, remporte la coupe « JP Quintin ».

Les 15 ans, vainqueurs de la coupe en 2003

Les 15 ans, vainqueurs de la coupe en 2003

Les séniors ne sont pas en reste puisqu’ils ont remporté, pour la première fois de leur histoire, la coupe « Xavier Bouvier », lors de la saison 2003-2004.

Les séniors, vainqueurs de la coupe en 2004

Les séniors, vainqueurs de la coupe en 2004

Plus récemment, les 18 ans 2005-2006 se sont adjugés la « coupe Georges Etienne », en remportant 1 à 0 leur duel face à Rhône-Vallée.

La saison 2006-2007 est entamée avec une première co-présidence, celle de Pascal Deloche et de Dominique Mombard et se termine par l’accession de l’équipe 1 en Excellence. Elle remporte par la même occasion le titre de champion Drôme-Ardèche de promotion d’Excellence, en battant en finale la JS Montélimar par 2 à 0.

La saison 2007-2008 marque les 40 ans du club moursois. Cet anniversaire est dignement fêté lors d’une journée mémorable au stade. Cette même saison, l’équipe réserve des séniors accède à la 1ère division, et remporte dans la foulée le titre de champion Drôme-Ardéche de 2éme division, en battant en finale la JS Montélimar par 3 buts à 1.

Les séniors, champions de deuxième division en 2008

Les séniors, champions de deuxième division en 2008

La saison 2008-2009 voit la naissance du groupement de l’AS Mours-Génissieux pour les catégories 13, 15 et 18 ans. Une fastueuse pour le club car les 15 et 18 ans se qualifient pour la finale de la coupe. Les 18 ans remportent le trophée en disposant de Saint Marcel Lès Valence, tandis que les 15 ans s’inclinent aux tirs-aux-buts face à la PS Romans. Ils sont réconfortés en parvenant en fin de saison à se hisser au niveau Ligue Rhône-Alpes.

La saison 2011-2012 sera l’année des U15 de l’ASMG. En effet, après une lutte acharnée avec la JS Savasse, ce sont les jeunes mourso-génissois qui arrivaient à accéder à la Promotion Ligue grâce à une dernière victoire 2 à 0 contre les voisins de Saint Paul les Romans. Cette équipe sous la houlette de Philippe Pesseas fera aussi un beau parcours en Coupe Drôme-Ardèche où ils se feront seulement éliminer en demi-finale. Durant cette même année, Baptiste Reynet, jeune gardien formé au club dispute sa première saison en Ligue 1 avec le Dijon Football Côte d’Or. Lors de cette saison, il disputera 37 matchs de Ligue 1.

 

Les U15 ensemble vers la montée en Promotion Ligue

Le début de  la saison 2012-2013 commence de la meilleure des manières pour les Séniors I de l’US Mours. En effet, après avoir éliminé le SC Romans (0-1) et Allan (0-2), les moursois créent l’exploit au troisième tour de la Coupe de France, le 16 Septembre 2012, en battant l’AS Saint Priest (1-1, tab 4-3) évoluant en CFA 2 soit cinq divisions au-dessus des moursois. Ce beau parcours en Coupe de France de l’US Mours s’arrêtera au 5ème tour. Après avoir battu Viriat (2-0), évoluant en PHR, soit deux divisions au-dessus des moursois, les moursois s’inclinaient contre le FC Roche Saint Genest (4-0), club évoluant aussi en PHR. Mais cette belle saison moursoise ne s’arrêtait pas là. En effet, après avoir obtenu la montée en Excellence lors de la dernière journée, les moursois s’offraient deux semaines plus tard, le titre de champion de Promotion d’Excellence après une victoire contre l’US Lalevade Prades (2-1). Du côté des équipes de l’ASMG évoluant en Promotion Ligue, les U15 et les U17 finissaient en haut de tableau de leurs championnats respectifs.

La une du Dauphiné Libéré au lendemain de l’exploit contre l’AS Saint-Priest

Lors des deux années suivantes, ce sont les équipes U11 qui brillent. En effet, lors du tournoi international de Vallières, les jeunes moursois finissent à la 3ème place en 2013-2014 puis 2ème en 2014-2015. Ces deux générations gagneront la même année le tournoi de l’US Mours.

Du côté des séniors, après être descendu d’Excellence en 2013-2014, les moursois remontent immédiatement l’année suivante au plus haut niveau départemental sous la direction de Philippe Péalat. Ils deviennent même pour la deuxième fois en trois ans, champion de Promotion d’Excellence après une victoire contre Crest-Aouste (3-2). Lors de cette même année 2014-2015, l’équipe Vétérans atteint la finale du Championnat Drôme-Ardèche.

Champion de Promotion d’Excellence 2014-2015

Une année plus tard, pour la saison 2015-2016, Dominique Mombard laisse sa place de président à Pascal Deloche et Jean-Yves Chossat. Cette année marquera l’arrivée d’un terrain synthétique en lieu et place du terrain annexe. Il sera inauguré le 10 Octobre 2015 avec la présence notamment du Préfet de la Drôme. Lors de cette saison, l’équipe fanion arrivait à se maintenir en Excellence Drôme-Ardèche tandis que les Véterans se hissaient en finale de la Coupe Drôme-Ardèche. La fin de saison marquait aussi la fin du groupement de l’AS Mours-Génissieux. Les équipes U13, U15, U17 et U19 de l’ASMG redevenaient donc des équipes de l’US Mours ou de l’AS Génissieux. Du côté de la présidence, Pascal Deloche laisse la place à Lilian Forite qui devient co-président en compagnie de Jean-Yves Chossat.

Inauguration du terrain synthétique

Après la dissolution du groupement de l’ASMG, les équipes de jeunes ne mettent pas longtemps à remonter au plus haut-niveau départemental. En effet, la saison suivante, en 2016-2017, les U15 et les U19 accèdent au niveau Excellence tandis que les U17 reviennent en Promotion d’Excellence. En parallèle, les U19 accèdent au 5ème tour de la Coupe Gambardella en créant deux exploits contre Davézieux et Manival avant de tomber contre l’AS Saint Priest, équipe de Ligue Honneur, devant un public venu nombreux. De son côté, l’équipe réserve des U15 crée l’exploit et remporte la Coupe Drôme-Ardèche Gilbert Pestre en finale à Mours contre l’US La Valdaine. En ce qui concerne l’équipe fanion, elle signe sa plus belle place de l’histoire en Excellence en terminant 4ème et en se mêlant à la lutte jusqu’à la fin de la saison pour la montée en PHR. A la suite de cette saison, Jean-Yves Chossat quitte la présidence du club. Lilian Forite devient donc le président de l’US Mours.

Les U15 (2) de JB Rodriguez, vainqueurs de la Coupe Gilbert Pestre contre la Valdaine (4-1)